Home PROJET DE SOUTIEN PAR LES PAIRS CDC-RDC 2022-2025

PROJET DE SOUTIEN PAR LES PAIRS CDC-RDC 2022-2025

L’Institution supérieure de contrôle des finances publiques (ISC) de la RDC sera soutenue par l’IDI et les ISC homologues de la Hongrie, du Sénégal, de la Suède et de la Tunisie dans le cadre du projet d’appui par les pairs CDC-RDC 2022-2025 . L’Agence norvégienne de coopération au développement (Norad) financera le projet.

Le projet contribuera à la mise en œuvre du plan stratégique 2021-2025 de la CDC-RDC . Il permettra à la Cour des comptes (CDC) de la RDC de mettre en œuvre les principales priorités stratégiques liées au pilotage stratégique, à la gouvernance interne, à l’éthique, à l’audit de conformité, au contrôle juridictionnel, à la digitalisation, à la communication et à l’engagement des parties prenantes pour la période 2022-2025.

Les pairs fourniront du coaching et du mentorat sur place et en ligne dans les domaines prioritaires suivants :

  1. Conformément à l’objectif de la CDC de montrer l’exemple dans la société congolaise, un élément clé de l’appui au projet sera dans le domaine de la gestion stratégique, de la gouvernance interne et de l’éthique.
  2. Un soutien au projet sera également fourni pour renforcer la réalisation des audits de conformité et des contrôles juridictionnelspertinents conformément aux normes de l’INTOSAI.
  3. Le personnel du CDC sera également soutenu dans la communication et l’engagement des parties prenantespour permettre au CDC d’atteindre et de collaborer avec les acteurs concernés de la chaîne de valeur de la responsabilité, y compris l’Assemblée nationale, les organisations de la société civile, afin de créer une visibilité et un plus grand impact pour le travail du CDC.

Monsieur Ernest IZEMENGIA NSAA-NSAA Premier Président de la Cour des comptes de la RDC a déclaré à propos du projet : « La Cour des comptes de la République démocratique du Congo se réjouit d’être le bénéficiaire direct d’un projet de renforcement des capacités institutionnelles, qui s’appuie sur les priorités définies dans son plan stratégique 2021-2025. J’en profite pour exprimer ma gratitude à l’IDI et au CREFIAF pour leur appui technique habituel, ainsi qu’au Norad et à l’Ambassade de Norvège à Kinshasa pour le financement de ce projet ». Il a conclu « Je ne peux terminer mon propos sans lancer un appel aux autres bailleurs de fonds pour qu’ils s’intéressent au Plan stratégique de la Cour des comptes et s’engagent, chacun dans la limite de ses moyens, à la mise en œuvre du plan stratégique ».

 

 

La Cour des comptes de la République démocratique du Congo est un acteur important dans la gestion des finances publiques du pays et a un large mandat. Cela comprend la fourniture d’un contrôle externe des finances publiques; juger les comptes des comptables publics et certifier les comptes de l’administration centrale et locale ; évaluer les politiques, programmes et actions publiques et assister les assemblées législatives tant au niveau régional que national ainsi que conseiller le Président de la République et toutes les institutions de l’Etat en matière de finances publiques

a une capacité limitée La Cour des comptes et il a été confronté à des défis organisationnels et institutionnels, tels qu’identifiés dans son statut et son rapport d’évaluation des besoins 2019 Cependant, la Cour des comptes prend des mesures pour relever ces défis grâce à la mise en œuvre de son plan stratégique 2021-2025.

Le financement de Norad permettra à l’IDI et à ses partenaires de contribuer à relever certains des défis. Cependant, pour assurer le soutien à la mise en œuvre de l’ensemble du plan stratégique, davantage de donateurs et de partenaires pairs sont nécessaires pour fournir un soutien technique et financier.

Per Fredrik Ilsaas Pharo, directeur du Département des partenariats et de la prospérité partagée à Norad, a déclaré : « Les institutions suprêmes d’audit sont les pierres angulaires de la bonne gouvernance, et une gestion financière responsable est essentielle pour financer le développement. Norad salue l’engagement de l’Institution supérieure de contrôle de la RDC à renforcer son rôle dans l’audit des finances publiques. Nous espérons que notre soutien financier à ce projet facilitera l’apprentissage d’autres institutions supérieures de contrôle et continuera de bénéficier du soutien des pairs de l’IDI et d’autres partenaires du projet.

Ce dernier accompagnement s’appuie sur les travaux du projet PAP-APP 2018-2021 . Dans le cadre de ce projet, l’AFROSAI-E, le CREFIAF et l’IDI ont collaboré avec des partenaires pour donner à 9 ISC, dont le CDC-RDC, les moyens de renforcer leurs capacités et d’améliorer leurs performances.

Ce projet est financé par l’Agence Norvégienne de Coopération au Développement (Norad).

 

Author: omanga

Website: http:

Comments are disabled.